VALSARTAN : restons calmes !

3115568493_1_9_KEJnKOfL.jpg

Nombreux sont les patients sous Valsartan (un principe actif largement utilisé dans le traitement de l’hypertension artérielle et de l’insuffisance cardiaque) à appeler leur médecin, suite aux informations diffusées dans la presse grand public, pour solliciter une consultation urgente !  Ces messages alarmistes de la presse grand public sont excessifs, le texte ci-après contribuera, nous l’espérons, à calmer les esprits en expliquant de quoi il retourne et quelle doit être la conduite à tenir. Pour en savoir plus consultez le site de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM)

Qui sont les patients concernés ?

Les spécialités contenant le principe actif Valsartan sont :  TAREG et COTAREG, NISIS et NISISCO, EXFORGE ainsi que tous les génériques de VALSARTAN. Les patients prenant un de ces médicaments sont donc concernés par les explications suivantes.

De quoi s’agit-il ?

L’ANSM l’explique très bien : Un défaut de qualité a été identifié sur de nombreux  médicaments à base de valsartan commercialisés au niveau mondial. Des impuretés, la N-nitrosodiméthylamine (NDMA) et la N-nitrosodiéthylamine (NDEA), ont été retrouvées dans la substance active valsartan. La NDMA et la NDEA appartiennent à la classe des nitrosamines et sont classées par l’Organisation Mondiale de la Santé comme probablement cancérogènes chez l’homme. Les nitrosamines sont des substances liquides et solubles dans l’eau, elles peuvent être retrouvées dans l’environnement (aliments, ainsi que dans une moindre mesure dans l’eau et l’air). Ainsi, à titre de précaution, tous les lots des médicaments contenant du valsartan fabriqués à partir de la substance active valsartan impactée par la présence de ces impuretés ont été rappelés en France, en juillet  2018 puis en novembre 2018. Cette décision a été prise en concertation au niveau européen. 

Quels sont les risques ?

Risques liés à la prise du médicament

  • Le défaut de qualité détecté  n’induit pas de risque aigu pour la santé des patients. Il y a peut-être un petit risque, minime sur le long terme. 
  • Compte tenu du risque cancérigène de la NDMA et de la NDEA, il est important de déterminer si des mesures complémentaires seront nécessaires pour les patients concernés traités par les médicaments à base de  valsartan. Ceci nécessite une évaluation détaillée du risque, fondée sur des tests approfondis des lots de médicaments. Cette évaluation se fait actuellement de manière coordonnée au niveau européen

Risques en cas d’arrêt intempestif du traitement

En cas d’arrêt brutal du traitement les dangers sont réels  ; poussées hypertensives, décompensations cardiaques, accidents neurologiques. Aussi, ne devez-vous, en aucun cas, arrêter le traitement vous-même.

Que faire si vous prenez du valsartan ?

  1. Restez calme et poursuivez votre traitement sans changement !
  2. Vérifiez, avec votre pharmacien, si le lot de votre médicament est concerné par le défaut de qualité. 
  3. S’il ne l’est pas, vous pouvez être rassuré et continuer votre traitement jusqu’à la prochaine consultation prévue.
  4. Si le lot de votre médicament est concerné par le défaut de qualité, poursuivez votre traitement et consultez votre médecin sans urgence.

En résumé…

  • Si votre médicament fait partie des lots concernés par le défaut de qualité, le continuer pendant quelques semaines restera totalement anodin pour votre santé.
  • En revanche, arrêter votre traitement brutalement vous exposera à des complications potentiellement graves.
  • Consultez votre pharmacien pour savoir si vous êtes concernés par le problème.
  • Si vous l’êtes, consultez votre médecin sans urgence !
  • Les mots clés sont donc :
    • risque minime pour la santé
    • poursuivre le traitement sans modification, en attendant l’avis du médecin
    • aucune urgence !
  • pour en savoir plus, un numéro vert est disponible : 0800 97 14 03

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s